Domaine de la logistique : quels métiers ont le plus de potentiel en 2022?

Domaine de la logistique : quels métiers ont le plus de potentiel en 2022?

La logistique est un domaine rempli de possibilités pour les chercheurs d’emploi. De nombreux postes sont à pourvoir dans une multitude d’entreprises en raison de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte actuellement le Québec.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, sachez que le domaine de la logistique offre des postes pour tous les goûts. Voici un aperçu des postes les plus en demande actuellement.

1. Chauffeur (camionneur)

Il existe de nombreux types d’emplois qui nécessitent des chauffeurs. Dans le domaine de la logistique, on parle surtout des camionneurs dont la tâche principale consiste à transporter des marchandises d’un point A à un point B.

Il existe également des emplois de chauffeur pour le transport de personnes via autobus ou taxi, par exemple, mais nous nous concentrerons sur le métier de camionneur pour cet article.

Les tâches principales du camionneur

  • Inspecter la marchandise lors du chargement du camion afin de s’assurer qu’elle respecte les lois et les normes de sécurité en place.
  • Transporter la marchandise d’un point A à un point B.
  • Procéder au déchargement de la marchandise à l’arrivée.
  • Posséder la documentation nécessaire pour le transport de la marchandise.
  • S’assurer que le camion est conforme et sécuritaire.

Les compétences exigées pour le métier de camionneur

Le travail de camionneur n’est pas toujours facile. En plus des horaires chargés et des longues journées de travail, le camionneur doit :

  • Aimer la diversité.
  • Avoir un excellent dossier de conduite.
  • Être prudent.
  • Être courtois.
  • Être capable de s’adapter face aux conditions routières et météorologiques.
  • Être alerte.
  • Faire preuve d’autonomie.

Le salaire du camionneur en 2022

Au Québec, le salaire annuel moyen du camionneur est de 60 467 $ en 2022.

2. Cariste

Cariste

Le cariste, parfois appelé conducteur de chariot élévateur, travaille principalement dans un entrepôt où il doit charger et décharger diverses marchandises en vue de les stocker de façon sécuritaire.

Les tâches principales du cariste

  • Charger et décharger la marchandise des véhicules.
  • Déplacer sécuritairement la marchandise jusqu’au point de stockage.
  • Empiler la marchandise selon l’inventaire.
  • Effectuer un contrôle quotidien de l’équipement, incluant le chariot élévateur.
  • S’assurer que la marchandise transportée ainsi que les équipements utilisés respectent les normes de qualité en place.
  • Identifier les dommages ou signaler les manquements en lien avec la qualité.

Les compétences exigées pour le métier de cariste

Pour la plupart des emplois, vous devrez posséder une formation sur les chariots élévateurs. D’autres exigences sont également requises, selon les entreprises, entre autres :

  • Être capable de soulever de lourdes charges.
  • Avoir une bonne coordination.
  • Avoir une bonne forme physique.
  • Être en mesure de travailler de façon sécuritaire et d’identifier les situations pouvant être problématiques.
  • Avoir le souci du détail.
  • Être minutieux.
  • Posséder un diplôme d’études secondaires.

Le salaire du cariste en 2022

Au Québec, le salaire annuel moyen d’un cariste est de 36 075 $ en 2022.

3. Commis d’entrepôt

Les commis d’entrepôt sont toujours très en demande dans le domaine de la logistique. Ils travaillent principalement au sein d’une usine, sur un site de production ou dans un entrepôt.

Les tâches principales du commis d’entrepôt

  • Déplacer la marchandise reçue.
  • Préparer les articles et les commandes à expédier.
  • Faire le décompte et le triage des produits à transporter.
  • Faire l’inventaire de l’entrepôt.
  • Vérifier la qualité ou la quantité d’un produit.

Les compétences exigées pour le métier de commis d’entrepôt

  • Être en bonne condition physique.
  • Être en mesure de soulever des charges parfois lourdes.
  • Être débrouillard et autonome.
  • Avoir une bonne dextérité.
  • Être minutieux.
  • Être en mesure d’exécuter certaines tâches répétitives rapidement.
  • Posséder un diplôme d’études secondaires.

Le salaire du commis d’entrepôt en 2022

Au Canada, le salaire annuel moyen d’un commis d’entrepôt est de 41 665 $ en 2022.

4. Journalier de production

Le métier de journalier est idéal pour faire ses débuts dans le domaine de la logistique puisqu’il ne nécessite aucune compétence spéciale.

Les tâches principales du journalier de production

Les tâches du journalier sont très variées. Elles peuvent inclure :

  • Le nettoyage, l’assemblage ou le déplacement de matériel.
  • Assister d’autres départements ou employés.
  • Aider des travailleurs dans des tâches plus spécialisées.

Les compétences exigées pour le métier de journalier de production

  • Être flexible.
  • Être travaillant.
  • Être attentif.
  • Avoir une bonne forme physique.
  • Être consciencieux.
  • Être en mesure de suivre des instructions.
  • Être capable de travailler seul et en équipe.

Le salaire du journalier de production en 2022

Au Canada, le salaire annuel moyen d’un journalier de production est de 46 641 $ en 2022.

5. Répartiteur/superviseur

Répartiteur/superviseur

Le répartiteur/superviseur est un expert de la logistique. Son objectif principal est d’optimiser l’efficacité des processus de production tout en veillant à la sécurité des travailleurs.

Les tâches principales du répartiteur/superviseur

  • Établir les itinéraires de livraison.
  • Assurer un contact direct avec les conducteurs par l’entremise d’un système radio ou en répondant aux appels des camionneurs sur la route.
  • Collaborer avec la direction et résoudre les problèmes des clients pour répondre à leurs besoins.
  • Surveiller les changements soudains d’itinéraires, les périodes de construction routière et les conditions météorologiques afin de modifier les trajets au besoin et de livrer la marchandise dans les temps.

Les compétences exigées pour le métier de répartiteur/superviseur

  • Posséder un diplôme d’études secondaires.
  • Être en mesure de travailler selon un horaire flexible pouvant inclure les soirs, les fins de semaine et les jours fériés.
  • Avoir une bonne connaissance des routes de la région.
  • Être capable de travailler en équipe et sous pression.
  • Posséder d’excellentes compétences en communication orale et écrite.

Le salaire du répartiteur/superviseur en 2022

Au Québec, le salaire annuel moyen d’un superviseur de production est de 65 252 $ en 2022, alors que celui de répartiteur est de 57 392 $.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiquée avec *